Pralin maison

Le pralin maison a une saveur incomparable et il mérite amplement qu’on lui accorde un peu de temps pour sa réalisation.

Comme je voulais un pralin noisettes et amandes, j’ai opté pour celui proposé sur le beau blog dédié à la pâtisserie (clic sur le lien) https://www.encoreungateau.com/ que je remercie pour son beau partage et que je vous invite à visiter…

L’usage du pralin est multiple ; il permet autant de donner de la saveur à des cakes ou des muffins, des pêches rôties au four,… qu’à habiller des mystères glacés, dont vous trouverez ma recette en cliquant sur le lien https://clarisseencuisine.wordpress.com/2021/06/17/mysteres-glaces-au-caramel-et-pralin/

Pralin maison

Pralin maison

Source : blog Encore un gâteau

TEMPS A PRÉVOIR

15 mn cuisson four à 160°C convection naturelle (résistance ht et bas)

30 mn env. préparation et cuisson casserole

25 mn pause refroidissement, puis mixage

environ 1 H 10 au Total

USTENSILES

  • 1 plaque de cuisson avec 1 papier sulfurisé
  • 1 casserole 20cm diamètre
  • 1 thermomètre à sucre (fait pour monter au moins à 121° C)
  • 1 silpat
  • 1 mixeur puissant
  • 1 bocal moyen à couvercle

Difficulté : moyenne

Budget : moyen

INGREDIENTS ( pour 1 bocal petit à moyen)

  • 125 gr amandes brutes (avec la peau)
  • 125 gr noisettes brutes (avec la peau)
  • 165 gr sucre semoule
  • 45 gr eau minérale

PREPARATION

1. Préchauffer le four à 160°C convection naturelle (résistances ht et bas)

2. sur la plaque de cuisson tapissée d’un papier sulfurisé, placer sur une moitié les 125 gr d’amandes brutes et sur l’autre moitié les 125 gr de noisettes brutes (NB ne pas les mélanger)

3. Enfourner pour 15 mn. A la sortie du four, laisser refroidir. Frotter les noisettes (uniquement elles) entre les mains pour ôter leur peau. Laisser les amandes telles quelles avec leur peau.

4. Dans une casserole, verser 45 gr d’eau minérale + 165 gr de sucre semoule. Chauffer à 121°C (attention à ne pas se brûler avec le sucre chaud).

5. Puis, hors du feu, ajouter les noisettes sans peau et les amandes brutes et mélanger jusqu’à enrober tous les fruits secs (l’aspect est assez compact).

6. Remettre sur le feu et chauffer jusqu’à ce qu’un caramel enrobe les fruits secs (attention à ne pas trop le foncer, car il deviendrait amer).

7. Verser les fruits secs enrobés sur 1 silpat, étaler rapidement et laisser refroidir (attention à ne pas se brûler avec le sucre chaud).

8. Dès refroidissement de la masse, briser des morceaux et les mettre dans un mixeur puissant et les réduire en poudre (attention à ne pas dépasser ce stade, sinon, il y aura transformation en pâte).

SERVICE

Mettre le pralin en poudre dans un bocal à couvercle. Il se conservera un peu dans le tiroir du réfrigérateur (moins longtemps que la date de péremption figurant sur les sachets des noisettes et amandes)

LES PETITS CONSEILS DE CLARISSE…

Ce pralin pourra servir, entre autres, à l’enrobage de mystères glacés au caramel et au pralin, dont la recette est sur mon blog (clic s/lien https://clarisseencuisine.wordpress.com/2021/06/17/mysteres-glaces-au-caramel-et-pralin/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s