TRUCS ET ASTUCES

PÂTISSERIE…Dans mon réfrigérateur, j’ai toujours des raisins secs dans un petit verre à couvercle vissant, qui macèrent dans du rhum. Ainsi, à tout moment, ils seront prêts à être rajoutés dans une pâtisserie et gonflés à souhait… Sitôt utilisés, je les remplace et ajuste le niveau du rhum. De temps à autre, je remplace complètement ce rhum devenu sirupeux…

DANS MA CUISINE… pour éviter que la poubelle ne dégage des odeurs nauséabondes, je congèle au fur et à mesure, les petits restes de découpes de viande ou poissons, dans un sachet dédié. Le jour de collecte de ma poubelle, j’y jette ce sachet…

CUISINE… je ne jette pas les extrémités vertes coupées des poireaux lavés, mais les congèle pour une utilisation ultérieure dans un court-bouillon…

PÂTISSERIE-CUISINE… Mes cerneaux de noix gardent leur fraîcheur d’une saison à l’autre, dans un sachet au congélateur. Vu leur teneur en huile, ils se décongèlent tout naturellement en quelques minutes après leur sortie du congélateur, pour être utilisés en pâtisserie ou dans une salade, etc…

CUISINE… pour avoir une bonne chapelure maison, je conserve mes restes de pain dans un sachet papier (pour éviter des moisissures) et quand la quantité est suffisante, je broie le pain sec finement au robot (pour ma part, le Thermomix, mais je pense qu’un autre le fera aussi).

CUISINE… J’achète mon lard fumé artisanalement dans un magasin de ferme. A chaque fois que j’en prélève des tranches pour les détailler en lardons, j’arrête la découpe avant la couenne, de façon à la garder intacte dans du papier sulfurisé, dans le tiroir à viande de mon réfrigérateur. Ainsi, à tout moment (en vérifiant sa fraîcheur…), je peux en prélever un bout pour parfumer une soupe.

CUISINE-JARDIN… On peut profiter de l’été à venir pour faire sécher des aromates, que l’on peut, soit acheter fraîches au marché, ou planter dans des pots sur le balcon, ou au jardin ; elles sont nombreuses à être vivaces et sont un ravissement chaque année… Leur parfum est incomparable.

IDEES REPAS… Tous les jours je note la date et le menu de notre déjeuner (tient sur une ligne et ne représente pas une grande contrainte…). Ainsi, lorsque l’inspiration me manque, je balaye cette liste du regard, et hop, je trouve mon bonheur avec une idée de repas, que nous n’avons pas mangé depuis le « …. ». Très pratique aussi pour situer le jour de l’élaboration d’un repas dont on a des restes au réfrigérateur et ainsi évaluer leur fraîcheur.

PÂTISSERIE… Pour une meilleure conservation, j’entrepose ma poudre d’amandes/noisettes dans un tiroir du réfrigérateur.

CUISINE… Le pesto maison est toujours disponible lorsqu’il est conservé au congélateur, dans une boîte assez plate (idéalement une couche de 2cm au plus). On peut ainsi, à tout moment, en prélever la quantité nécessaire et le faire décongeler assez rapidement sur une petite assiette à température ambiante (sinon, quelques secondes sur position décongélation au micro-ondes).