Biscuit ultra moelleux à l’orange

Comment vous décrire la texture époustouflante de ce biscuit ultra moelleux à l’orange, que les photos ne peuvent pas exprimer ? Il est à la fois mousseux, tendre, soyeux, bref, une sorte de biscuit « shamallow »…

Nul besoin de l’accompagner d’une crème (mais rien n’empêche de le faire, bien sûr…). Il se suffit à lui-même avec son bon goût d’orange. J’ai eu la recette il y a des années de cela, d’Angèle R, à qui je fais un clin d’œil… Je la publie pour elle, en la remerciant de son partage.

Sa réalisation est très simple, sachant qu’il faut veiller à battre suffisamment les ingrédients à grande vitesse au fouet, sinon plouf, pas de mousse ! et de le cuire impérativement dans un moule à charnière couronne antiadhésif, afin qu’il ait du maintien, une trop grande surface uniforme le ferait s’affaisser.sur lui-même, et oui, c’est son petit caprice de star ! Sa texture n’est d’ailleurs pas adaptée à être fourrée, si tel était votre projet, il vaut mieux vous tourner, dans ce cas précis, vers un biscuit/génoise plus classique, tel que ma génoise facile et hyper moelleuse (clic…clic… vers ma recette).

Je suis sûre qu’à présent vous avez grande envie de mordre à belles dents dans ce biscuit doudou ! Suivez-moi en cuisine, on va le confectionner…

(article non-sponsorisé)

Biscuit ultra moelleux à l’orange

Biscuit ultra moelleux à l’orange

Clarisse en Cuisine…

Source de la recette : Angèle R.

(j’ai réalisé la recette en libre-interprétation, selon mes goûts, mes produits et mes ustensiles)

TEMPS A PRÉVOIR

15 min préparation

30 à 35 min environ (perso) cuisson four 180°C chaleur statique

5 min de temps de stabilisation

Prévoir 1 H 00 environ au Total

USTENSILES

  • 1 robot batteur + fouet + 2 cuves
  • 1 spatule
  • 1 pinceau de cuisine
  • 1 moule à charnière latérale de 24 cm de diamètre, impérativement en forme de couronne
  • papier de cuisson sulfurisé
  • 1 feuille d’aluminium (au besoin)
  • maniques
  • 1 grille de refroidissement

Difficulté : facile

Budget : abordable

INGRÉDIENTS ( 8 portions)

  • 6 œufs (dont les blancs seront montés en neige)
  • 7 c à soupe de sucre semoule (= 175 gr)
  • 2,5 c à soupe de fécule de maïs (= 65 gr)
  • 3 c à soupe de farine de blé T45 (= 80 gr)
  • zeste d’une demi-orange non-traitée
  • jus d’une demi-orange
  • rajouté perso : 2 gouttes d’huile essentielle alimentaire d’orange, ou de citron, ou de mandarine (attention lors de sa manipulation, à ne pas s’en mettre dans les yeux, la bouche, etc… car elle est très puissante et ne pas la laisser aux mains des enfants)
  • 1 c à soupe d’huile de tournesol
  • pour le service : sucre glace à saupoudrer

PRÉPARATION

1. Préchauffer le four à 180°C chaleur statique (résistances du haut et du bas).

2. Dans une cuve du batteur, faire mousser/blanchir au fouet à vitesse maximale: 6 jaunes dœufs + 7 c à soupe (soit 175 gr) de sucre semoule (double de volume).

3. Rajouter à vitesse lente 2,5 c à soupe de fécule de maïs + 3 c à soupe de farine + jus d’une demi-orange+ 1 c à soupe d’huile de tournesol + 2 gouttes d’huile essentielle d’orange alimentaire (pour moi), pour simplement lisser la pâte (ne plus la battre).

4. Laver et bien dégraisser le fouet. Dans une autre cuve, monter les 6 blancs d’œufs en neige ferme avec une toute petite pointe de couteau de sel fin.

5. A l’aide d’une spatule, incorporer délicatement à la pâte, en la soulevant du bas vers le haut (pour ne pas la liquéfier): les blancs montés en neige + zeste dune demi-orange saupoudré préalablement sur la masse (afin de ne pas l’agglomérer en petits paquets).

6. A l’aide d’un pinceau de cuisine, huiler ou beurrer le moule couronne à charnière. Fariner légèrement le fond de la couronne. Tapisser les bords verticaux de papier de cuisson sulfurisé (un peu plus haut que les bords). Huiler ou beurrer le papier. Verser la pâte dans le moule tapissé.

7. Enfourner pour environ 30 à 35 minutes (pour moi) à 180°C (surtout ne pas ouvrir la porte du four avant 30 min de cuisson). Au bout de 30-35 min, piquer une brochette en métal dans le cœur du biscuit, par le dessus, et vérifier sa bonne cuisson en la ressortant, s’il ne reste plus de pâte collée (sinon, prolonger sa cuisson de 5 à 8 min en couvrant le gâteau avec une feuille aluminium/ dépend du four).

8. A la sortie du four, laisser le gâteau se stabiliser 5 min dans le moule (il est normal qu’il s’affaisse un peu). Puis, le démouler sur une grille de refroidissement.

9. Lorsque le biscuit couronne est parfaitement refroidi, on peut le saupoudrer de sucre glace juste avant de le servir.

SERVICE

Ce biscuit ultra moelleux à l’orange fera le bonheur des convives au dessert avec un café ou bien au goûter, ou pourquoi pas, au petit-déjeuner ou brunch et les jours de fêtes. Il pourra être dégusté nature ou être accompagné d’une crème anglaise.

LES PETITS CONSEILS DE CLARISSE…

Il est très important de veiller à battre suffisamment les ingrédients au fouet et de ne pas ouvrir la porte du four avant 30-35 min de cuisson, au risque de faire retomber définitivement le gâteau.

De même, il est impératif de le cuire dans un moule à charnière couronne antiadhésif, afin qu’il ait du maintien, une trop grande surface uniforme le ferait s’affaisser.sur lui-même (je l’ai expérimenté).

Publicité

30 réflexions sur “Biscuit ultra moelleux à l’orange

  1. Merci bcp, Clarisse, pour cette délicieuse recette que j’ai trop envie d’essayer. Il n’y a presque pas de farine. Je la remplace avec de la farine sans gluten. Tu ne mets pas de levure chimique ? Ce n’est pas un oubli ?
    J’espère que tu vas bien, ainsi que Rémy et votre petite famille.
    Très bon dimanche et ……..Allez les Bleuse !
    Schmutz Liliane

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Liliane… oui, n’hésite pas, elle est vraiment fabuleuse. Non, ce n’est pas un oubli ; il n’y a pas de levure chimique. Il faut vraiment suffisamment battre les œufs avec le sucre pour les faire doubler de volume. J’espère que tout va bien pour toi. Passe encore un bon dimanche ! Bises Clarisse

      J’aime

  2. Ce sont les oeufs en neige qui font de ce gâteau sa légèreté ! quant à l’orange elle sait parfaitement contribuer à la gourmandise. Personnellement je préfère cette saveur à celle du chocolat. Merci Clarisse pour ce délicieux gâteau qui va régaler tes convives si tu le refais à Noël ! gros bisous

    Aimé par 1 personne

  3. Il doit avoir un bon goût fruité ce gâteau, en tout cas tout moelleux il ne peut qu’être parfaitement gourmand pour le goûter avec un bon chocolat chaud. Orange et chocolat c’est un bon combo 🙂
    Belle journée Clarisse. Bizh. Viviane

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s