La poule au pot de Mamema

Un de mes « plat/soupe » préférés depuis ma tendre enfance, la poule au pot que préparait ma Mamema (grand-mère en alsacien… vous la connaissez à présent, je lui ai dédié mon blog et je suis sûre qu’elle en serait très émue et très fière ! et comme clin d’œil, on peut reconnaître sa boîte à sel sur mes photos…). Traduit du dialecte alsacien, nous appelons cette soupe/plat « soupe au riz », mais en réalité, c’est un plat complet. Elle la faisait mijoter quelques heures sur le coin du feu et son odeur embaumait toute la maison, c’était un vrai régal.

Nous dégustions d’abord cette bonne soupe au riz, avec une carotte dans chaque assiette, que l’on brisait en morceaux à l’aide de la cuillère. Puis, en plat principal, nous partagions la fameuse poule cuite, accompagnée de petites crudités saisonnales, un peu de moutarde et du bon pain frais. A présent, ses effluves font remonter en moi de doux souvenirs d’enfance dans la cuisine familiale…

Je vous partage donc la recette, telle qu’on me l’a apprise, sauf que personnellement, je l’ai adaptée à l’autocuiseur et que je remplace la poule par un poulet fermier, car sa chair maigre est meilleure et sa cuisson beaucoup plus courte. Ce ne sera donc pas une poule au pot classique comme celle sortie d’un livre de cuisine, mais c’est ma recette et je l’aime ainsi… c’est en quelque sorte un « poulet au pot dégraissé », ce qui ne nuit nullement à sa saveur. Je suis sûre que Mamema serait entièrement d’accord avec moi… (les amateurs de poule la cuiront simplement plus longtemps…).

On a ainsi un repas équilibré, peu gras, et absolument digeste. C’est pour toutes ces raisons, et surtout pour son goût inimitable et régressif que j’adore ce mets…

C’est donc avec plaisir que je propose cette recette de La poule au pot de Mamema au défi mensuel CMUM / Compile Moi Un Menu orchestré par Nath ‘Une cuisine pour Voozenoo’  et Viviane Quoi qu’on mange ?, le thème choisi par la marraine du mois, à savoir Soulef, du joli blog Amour de Cuisine étant…

Je propose également ce plat, qui me tient à cœur, à Recettes.de pour le Défi avec le coeur

Défi Recettes faites avec le coeur !
La poule au pot de Mamema

La poule au pot de Mamema

Clarisse en cuisine…

TEMPS A PRÉVOIR

20 mn préparation

20 mn cuisson dans l’autocuiseur à partir du chuchotement (et + env 10 mn de temps de chauffe préalable)

20 mn cuisson du riz et du filet, hors pression

NB l’utilisation d’une poule impliquerait une cuisson plus longue !

1 H 10 mn au Total

USTENSILES

  • 1 autocuiseur/cocotte minute (dont on maîtrise bien l’utilisation sécurisée…)
  • 1 cuillère en bois
  • 1 louche

Difficulté : facile

Budget : abordable

INGREDIENTS ( quantité de poulet calculée pour 2-3 personnes, avec un surplus de soupe à réchauffer ou congeler)

  • 1/2 poulet fermier frais ou congelé (dont on prélèvera le filet pour le rajouter un peu avant la fin de cuisson). (Il s’agit bien d’un poulet, car l’utilisation d’une poule nécessiterait une cuisson plus longue)
  • 1 gros oignon
  • 3-4 carottes moyennes (env. 250 gr) épluchées et laissées entières
  • 1 beau bouquet garni lavé (vert de poireaux + feuilles de céleri + branches de livèche/maggi du jardin + branches de persil…) En hiver j’utilise des bouquets que je congèle l’été.
  • 1 feuille de laurier
  • 2 clous de girofle
  • 2,5 l bouillon (eau chaude +1 tablette de bouillon de volaille, ou de légumes) (ou 1 cc bombée de Pâte de bouillon de boeuf maison, clic pour ouvrir la recette)
  • sel (en complément des tablettes de bouillon déjà salées)
  • 130 gr de riz rond (j’utilise du riz rond bio) = 3 poignées
  • 5 cs pas trop bombées de poudre de crème de riz (qui va lui donner son onctuosité)

PREPARATION POUR CUISSON EN AUTOCUISEUR

1. Prélever le filet du demi poulet et le réserver au réfrigérateur (pour une utilisation en cuisson brève vers la fin de la recette).

2. dans l’autocuiseur, mettre le 1/2 poulet (sans le filet) + verser 2,5 litres d’eau chaude, puis rajouter 1 tablette de bouillon +1 feuille de laurier + le bouquet garni + 1 gros oignon piqué de 2 clous de girofle + 3-4 carottes moyennes épluchées, laissées entières + un peu de sel (que l’on ajustera encore une fois à la fin de la recette, en goûtant).

3. Bien fermer le couvercle de l’autocuiseur ; s’assurer de la bonne mise en place de la soupape et faire cuire 20 mn à partir du chuchotement régulier de la soupape, en baissant la source de chaleur (ou 30-35 mn si le poulet est encore congelé).

4. Au bout de ces 20 mn de cuisson, couper la source de chaleur, ôter/ou régler la soupape (selon les modèles) et laisser échapper toute la vapeur par la soupape (en suivant bien les instructions d’utilisation sécurisée de l’autocuiseur). Une fois toute la vapeur échappée, ouvrir le couvercle. Vérifier la bonne cuisson du poulet en piquant dans la cuisse.

5. Laisser le poulet dans le bouillon. Sortir tous les légumes et aromates de la soupe. Réserver les carottes cuites.

6. Rajouter dans la soupe 130 gr de riz rond + 5 cs de poudre de crème de riz délayée dans un peu d’eau, en remuant bien à l’aide d’une cuillère en bois, et faire cuire 10 mn, en posant simplement le couvercle dessus (sans mettre sous pression) et en remuant de temps à autre (si le filet est encore congelé, le mettre de suite avec le riz).

7. Puis, dans tous les cas, continuer la cuisson pour 10 mn supplémentaires, en rajoutant le filet s’il est frais (non-congelé) et en remuant de temps à autre. Remettre également les carottes dans la soupe pour les réchauffer.

8. Veiller à sortir tout éventuel éclat d’os qui se trouverait dans la soupe au fond de l’autocuiseur.

SERVICE

La soupe est servie en premier, avec une carotte dans chaque assiette. Puis, on déposera le poulet sur un plat de service, et c’est à son tour d’être dégusté avec quelques crudités, de la moutarde et un bon pain frais.

LES PETITS CONSEILS DE CLARISSE…

Quand j’achète un poulet fermier, j’en congèle toujours la moitié, dont je prélève de suite le filet, qui sera congelé à part (car devra cuire moins longtemps).

Perso, même pour deux personnes, je fais toujours cette quantité de soupe et j’en congèle des portions sans viande ; vraiment très pratique pour se régaler plusieurs fois. En plongeant 10 mn, à petits frémissements, un filet de poulet frais dans la soupe décongelée et fumante, la voilà à nouveau accompagnée de viande de poulet. Quelques crudités, un bon morceau de pain frais et voilà à nouveau un bon repas, sans devoir grandement cuisiner à chaque fois…

29 réflexions sur “La poule au pot de Mamema

  1. Nostalgie quand tu nous tiens….. je retrouve là une recette que faisait également ma Mamema et que pourtant je n’avais jamais tenté de faire. En voilà l’occasion! Merci Clarisse de remettre à l’honneur ces anciens et merveilleux plats. Bonne soirée 😘

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Françoise pour ce gentil message… On a donc toutes les deux une Mamema en commun ! Je suis vraiment contente de pouvoir te transmettre une recette d’un plat que tu mangeais, mais que tu n’as jamais fait. Je te souhaite de bien te régaler ! Belle journée à toi. Bises

      J’aime

      1. Merci Betty H… Ton message me fait grandement plaisir ! Oui, Mamema est présente parmi nous grâce à ses bonnes recettes, que je refais toujours en pensant à elle… Belle journée à toi. Bisous Clarisse

        J’aime

  2. Maintenant que ta recette est validée, le règlement me permet de venir la commenter !
    Nous avons des origines de régions opposées mais nos souvenirs de repas chez notre grand-mère ont beaucoup de similitudes puisque j’ai aussi choisi de proposer une poule selon une recette normande.
    J’aime aussi ta version que je découvre et qui doit elle aussi régaler la tablée affamée.
    Bonne journée Clarisse. Bizh. Viviane

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Viviane… c’est vrai qu’on ne peut pas dire que nos régions se côtoient ! et pourtant nous partageons ce même souvenir de cuisine de nos grands-mères… Et ces deux recettes se ressemblent tout en étant différemment accommodées ! on va dire que ta recette est plus gourmande et donc plus festive. Je suis vraiment tentée d’y goûter, car j’adore les sauces (mais je me limite, et donc je n’en fais que lorsque j’invite ou parfois le dimanche). Belle journée à toi. Bises Clarisse

      Aimé par 1 personne

  3. C’est une recette que nous mangions aussi mais sans le riz dans la soupe ! C’est une bonne idée.
    Merci pour cette belle participation. Tout est parfait pour le thème.
    Je te souhaite la bienvenue sur CMUM 🙂
    Pourrais tu juste modifier mon lien de blog stp ?
    https://cuisine.voozenoo.fr/
    L’autre ne renvoie plus sur le blog 😉
    Merci beaucoup et à bientôt.
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Nathalie… Je suis ravie de participer au CMUM, même si pour moi tout cela est assez nouveau… mais comme on dit, il y a toujours une première fois ! Merci de m’avoir reçue. J’ai modifié ton lien, vérifie peut-être si c’est OK. Belle journée à toi. Bises. Clarisse

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s