Côtelettes à l’estragon

Ne ratez pas la saison de l’estragon printanier pour lui faire honneur en parfumant une petite sauce aux cornichons accompagnant des côtelettes de porc rôties ! La recette m’a été confiée par ma sœur Michèle (merci à elle pour cette belle découverte…).

Je me suis prise d’affection pour cet aromate que je boudais il y a quelques années encore… Mais j’en ai planté au jardin, et voilà que son goût ravit mes papilles ! comme quoi, il ne faut jamais dire jamais… J’en congèle des branches, afin de pouvoir en utiliser également en hiver.

Alors, si vous disposez de peu de temps, voilà une petite recette sympathique qui vous ravira à coup sûr… Quelques pommes de terre en mini-cubes vont cuire tranquillement sans vous encombrer les mains lorsque vous cuisinerez les côtelettes. Et, tadaam ! voilà un bon petit plat rapide et savoureux dont vous allez vous délecter…

Pour une note un peu plus festive, mais du coup plus chère, on peut réaliser la recette avec une ou des côtes de veau (1 pour 2 p peut suffire), sachant que celles-ci nécessiteront un peu plus de temps de cuisson de la viande (environ 20 mn en moyenne). On pourra y diminuer les cornichons et rajouter des champignons et un petit trait de Cognac en lieu et place du vin blanc. Délicieux…

Côtelettes à l’estragon

Côtelettes à l’estragon

Clarisse en Cuisine…

TEMPS A PRÉVOIR

5 mn préparation

15-20 mn env. rissolage + cuisson

PRÊT EN 25 MN ENVIRON

USTENSILES

  • 1 poêle antiadhésive
  • 1 cuillère en bois/spatule
  • 1 planche à découper avec couteau

Difficulté : facile à moyenne (degré de cuisson délicat à surveiller pour ne pas durcir la viande)

Budget : abordable

(non-sponsorisé*)

INGRÉDIENTS (2 personnes)

  • 2 cs huile d’olives
  • 2 côtelettes de porc
  • 1 belle échalote
  • feuilles ciselées de 2-3 branches d’estragon fraîches (à augmenter ou diminuer selon taille des branches et goût de chacun(e)… ) – environ 2-3 cs rases.
  • 2 ou 3 cornichons à l’aigre-doux (selon leur taille) perso : 2 moyens
  • 5 cl de vin blanc sec
  • 1/2 à 1 tablette de préparation jus de rôti de veau ( OU un fond de sauce brune maison, congelé – clic s/lien pour la recette de Sauce jus de veau )
  • 4 cs d’eau chaude (ne pas mettre d’eau si on utilise de la sauce congelée)
  • 6 cs de crème fraîche
  • sel
  • poivre du moulin
  • un peu de liant à sauce type Sauceline* (au besoin)

PRÉPARATION

1 Éplucher et émincer finement 1 échalote. Débarrasser la viande d’éventuels éclats d’os qui pourraient y adhérer.

2. Faire chauffer 1 cs d’huile d’olives dans une poêle antiadhésive et y faire dorer les côtelettes sur une face. Puis, retourner et côtelettes et rajouter l’échalote ciselée dans les espaces libres de la poêle (et, au besoin, 1 cs d’huile d’olives) et remuer les échalotes avec une spatule pour les faire dorer, mais pas trop foncer.

3. Ajouter 5 cl de vin blanc + 1/2 tablette de préparation jus de rôti de veau (ou de la sauce brune congelée)+ 4 cs d’eau chaude (sauf si utilisation sauce congelée) + 6 cs de crème fraîche + quelques tours de poivre du moulin + saler à discrétion (la tablette apportant déjà du sel) + 2-3 cs rases de feuilles d’estragon ciselées + 2-3 cornichons coupés en tout petits cubes.

4. Faire cuire 8 à 10 minutes environ, selon épaisseur, en retournant les côtelettes à mi-temps et en goûtant (au besoin, rajouter 1/2 tablette de préparation jus de rôti de veau et/ou du sel-poivre).

5.Tester et adapter le temps de cuisson selon épaisseur : les côtelettes seront cuites, si à l’appui avec le dos d’une fourchette il y a une moyenne résistance, mais attention à ne pas les durcir en les cuisant de trop. Ne pas les consommer rosées.

6. Au besoin, lier la sauce avec du liant type Sauceline*, mais sans l’épaissir de trop.

SERVICE

Ces côtelettes à l’estragon s’accompagnent à merveille de petits cubes de pommes de terre, cuits au naturel, et d’un légume ou d’une salade pour un repas complet rapide.

LES PETITS CONSEILS DE CLARISSE…

Préférer l’estragon frais (ou congelé) à de l’estragon séché, qui n’aurait pas le même goût.

A noter que la viande de porc ne se mange pas rosée, donc il faut la cuire suffisamment, sans trop, au risque de durcir la viande.

20 réflexions sur “Côtelettes à l’estragon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s