Veau Marengo

Le Veau Marengo a toute une histoire quant à son origine ! Je ne vais pas vous tartiner toute la story qui gravite autour, que vous trouverez de manière très exhaustive sur le net… Les versions diffèrent d’ailleurs ; c’est dire que personne n’est d’accord !

Donc, pour synthétiser, Marengo serait le nom du village italien où cette recette aurait été élaborée sur demande de Napoléon Bonaparte, pour fêter sa victoire, à l’aide des seuls ingrédients disponibles sur le moment (le veau aurait d’ailleurs été du poulet ! ?)

J’ai repris ma recette, rangée depuis une dizaine d’années, et je l’ai largement améliorée, en l’adaptant à l’évolution de ma cuisine et de mes goûts. A présent, ma recette est bien goûteuse, accompagnée de riz ou pâtes et d’une belle salade verte bien croquante.

Pour faire le rappel avec la sauce, je sers le Veau Marengo avec un vin blanc Riesling d’Alsace, mais un vin rouge léger pourrait également convenir.

Veau Marengo

Veau Marengo

  • Temps préparation 25 mn
  • Temps cuisson 15mn + 1H à 1H15
  • Temps total 2 H

  • Difficulté : facile
  • Budget : assez cher
  • USTENSILES
  • 1 cocotte en fonte
  • ou 1 faitout
  • 1 spatule en bois

INGREDIENTS (4 personnes)

  • 1 oignon rouge 120 gr
  • 2 gousses d’ail dégermées et ciselées
  • 2 carottes
  • 4 cs huile olives
  • 800 gr à 1 kg de veau à blanquette (pour ma part, du quasi de veau), découpé en cubes de 3 à 4cm
  • 1 tendron de veau (à défaut : os de veau pour la sauce)
  • AROMATES ci-dessous (ou les remplacer par un petit bouquet garni classique)
  • 2 branches ou feuilles de céleri, 1 branche de thym, 1 feuille de laurier, 1/2 poireau nettoyé, 2 branches de livèche (Maggi du jardin)
  • EPICES 1/2 cc origan +1/4 cc Piment d’Espelette + 2 clous de girofle
  • 1 tablette bouillon de boeuf + 1 tablette de jus de rôti de veau
  • 1 petite bte 400 gr tomates pelées (avec leur jus)
  • 1 petite brique de purée de tomate 200 ml
  • 25 cl vin blanc sec (= 1.5 verres)
  • 1 boîte de 200 gr de champignons de Paris émincés, avec leur jus
  • 2 tranches de citron bio
  • 1 cc bombée Maïzena liant pour sauce
  • sel (au besoin, à ajuster…)
  • option : quelques olives vertes dénoyautées.

PREPARATION

1. Dans 1 cocotte en fonte, faire chauffer 3 cs d’huile d’olives et faire revenir les cubes de viande et le tendron de tous les côtés. Réserver la viande et le tendron dans un plat.

2. rajouter 1 cs d’huile d’olives dans la cocotte et faire blondir l’oignon émincé + 2 carottes en rondelles de 3mm, env. 5 mn en remuant, puis rajouter les 2 gousses d’ail émincées et rissoler encore 3 mn ,

3. Déglacer avec 25cl de vin blanc et rajouter la petite brique de purée de tomate + le jus des champignons (ne pas mettre les champignons à ce stade de la recette) + tablette jus de veau + tablette bouillon de boeuf + boîte tomates pelées en morceaux et leur jus + bouquet garni d’aromates + 1/2 cc origan + 1/4 cc piment d’Espelette + 2 clous de girofle

4. Remettre la viande + le tendron dans la cocotte en fonte,

5. Au besoin : ajuster le sel + rajouter un peu d’eau chaude pour que la viande soit juste recouverte de sauce

6. Faire mijoter 50 mn, en remuant de temps à autre,

7. Rajouter 2 tranches de citron bio + les champignons + éventuellement 1 petite poignée d’olives vertes dénoyautées

8. Continuer mijotage encore +/- 15 mn (tester la tendreté de la viande en piquant avec une fourchette – ne pas la cuire à l’excès, car elle durcirait)

9. Epaissir la sauce avec le liant.

SERVICE

Servir le Veau Marengo avec du riz nature ou des pâtes et une belle salade verte croquante.

LES PETITS CONSEILS DE CLARISSE…

Le tendron, qui aura servi à donner de la saveur à la sauce et qui aura été conservé au réfrigérateur, pourra être mangé froid au dîner du lendemain, avec une salade verte ou des cornichons.

Pour apprécier ce mets encore une deuxième fois, sans se refaire le travail en cuisine, on peut aisément en congeler une portion.

4 réflexions sur “Veau Marengo

  1. Tu as raison chacune a sa recette et chacune dit que c’est sa recette la meilleure et c’est bien normal puisqu’elle est faite à nos goûts ! Moi par exemple j’y mets beaucoup beaucoup d’ail. Je l’aime comme ça. Il y a longtemps que je n’en ai pas fait à force de tester d’autres plats mijotés. Tu me donnes envie. Merci Clarisse. gros bisous

    J’aime

  2. Merci Claudine. Moi aussi j’aime beaucoup le goût de l’ail, mais je le digère de moins en moins, ce qui me chagrine beaucoup… C’est vrai qu’il y a des recettes qu’on perd parfois de vue, à force de goûter à autre chose… Bisous Clarisse

    J’aime

  3. j’aime beaucoup beaucoup le veau marengo moi aussi..
    bien longtemps que je n’en n’ai plus fait.. tu me donnes envie de me mettre en cuisine….
    bonne journée..
    bizzzzzz

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s